Havane, mercredi 13 de décembre de 2017 08:17 am

Jardines de la Reina, un laboratoire naturel et une réserve d'espèces

Partager
Tamaño letra:

Jardines de la Reina, un laboratoire naturel et une réserve d'espècesLa réserve marine Jardines de la Reina, située au sud de la province de Ciego de Ávila et qualifiée comme la plus grande de la Caraïbe, constitue un exemple d'interaction positive de l'homme avec la nature.

Cela permet le développement durable d'activités économiques comme le tourisme et la pêche, et favorise la reproduction et la préservation d'espèces précieuses.
Les mesures de conservation appliquées dans la zone encouragent l'abondance et la taille des populations de poissons dans les aires environnantes, ce qui favorise la capture.
La réserve dispose d'espèces de haute valeur économique, de coraux durs et de microalgues, en correspondance avec la complexité structurale du substrat, ce qui la rend attractive pour le tourisme de plongée et la pêche sportive, dans la modalité de capture et de libération.
Les recherches d'institutions scientifiques des provinces de Ciego de Ávila, de la Ville de La Havane et de Camagüey confirment l'importance de la zone pour l'étude du comportement d'animaux marins.
Déclaré comme réserve marine en 1996, et parc national en 2010, cet endroit est considéré un réservoir génétique grâce aux espèces exclusives d'insectes et de mollusques et sa diversité biologique.

Add comment

Security code
Refresh

Retrouvez-nous sur:

Connaissez nous!

On compte sur plus de 130 experimentés professionnels de l’information à 17 bureaux qui informent sur les évenéments qui se passent dans tout le territoire national. (Voir plus)

 

Publicité