Havane, dimanche 21 de avril de 2019 12:28 am

Cuba dénonce les menaces de la doctrine Monroe pour la paix en Amérique Latine et dans les Caraïbes

Partager
Tamaño letra:

Cuba dénonce les menaces de la doctrine Monroe pour la paix en Amérique Latine et dans les CaraïbesLa Havane, le 27 janvier (ACN). Cuba a dénoncé aujourd'hui au Conseil de Sécurité des Nations Unies que la revitalisation de la doctrine Monroe de la part des Etats-Unis a fait de l'Amérique Latine et des Caraïbes une scène de menaces continues, incompatible avec la proclamation de cette région comme Zone de paix.

La vice-ministre des Relations extérieures de Cuba, Anayansi Rodríguez, est intervenue ce samedi lors de l'échange international, déclarant que cette région subit à nouveau la politique de domination étasunienne qui menace en particulier le Venezuela.
Nous regrettons que le gouvernement des Etats-Unis prétende utiliser les Conseil de Sécurité pour rendre légitime la campagne internationale contre le gouvernement constitutionnel présidé par Nicolas Maduro Moros, a ajouté la diplomate.
Elle a aussi déclaré que Cuba condamne énergiquement la tentative d'imposer par coup d'Etat un gouvernement au service des Etats-Unis au Venezuela ainsi que les nombreux appels aux militaires bolivariens à rejoindre cette attaque.
Rodríguez a confirmé le respect inébranlable de Cuba pour les principes de la Charte des Nations Unies et du Droit international, la souveraineté et l'intégrité territoriale des Etats, la non-utilisation ou menace de la force dans les relations internationale et l'ingérence dans les affaires internes des Etats.
La volonté souveraine du peuple vénézuélien prévaut face à l'intervention impérialiste. L'histoire jugera ceux qui motivent et reconnaissent l'usurpation putschiste, a-t-elle conclu.

Add comment

Security code
Refresh

Retrouvez-nous sur:

Connaissez nous!

On compte sur plus de 130 experimentés professionnels de l’information à 17 bureaux qui informent sur les évenéments qui se passent dans tout le territoire national. (Voir plus)

 

Publicité