All for Joomla The Word of Web Design
03
juin mercredi

Le ministre des Affaires étrangères souligne la valeur de la dignité face à la Doctrine Monroe

Bruno Rodríguez Parrilla, Cuba, Doctrine MonroeLa Havane, (ACN) La valeur de la dignité de plusieurs petits pays des Caraïbes face à l’expansionnisme étasunien exprimé par la Doctrine Monroe et la lâcheté des pays du cartel de Lima, a été soulignée par le ministre des Affaires étrangères Bruno Rodríguez Parrilla.
« Les ministères des Affaires étrangères du regroupement du cartel de Lima vont de pair avec le Secrétaire d’Etat Pompeo sur la sous-disant influence négative de #Cuba au #Venezuela après avoir été traitée d’ « arrière-cour ». Les délégations des Caraïbes n’ont pas signé. Dignité vs Doctrine Monroe», a affirmé le chef de la diplomatie cubaine dans un message sur Twitter.
Ce groupe de 14 pays a réalisé à Santiago du Chili ce lundi, sa réunion, au cours de laquelle des actions interventionnistes ont été décidé visant à promouvoir l’administration Trump dans sa tentative à destituer le légitime gouvernement bolivarien dont Maduro est à la tête.
Une déclaration de 17 points a été signée par des représentants d’Argentine, du Brésil, de Colombie, du Chili, du Canada, du Costa Rica, du Guatemala, du Honduras, du Panama, du Paraguay et du Pérou ainsi que par la proscrite Assemblée nationale du Venezuela après la visite express de Mike Pompeo, secrétaire d’Etat aux Etats-Unis, dans plusieurs Etats d’Amérique du sud.
Le texte propose à d’autres nations et institutions de se joindre aux efforts pour vaincre les autorités du pays sud-américain, il qualifie le gouvernement bolivarien de « menace pour la paix et la sécurité internationales, aux effets régionaux et mondiaux » et prétend le responsabiliser de l’actuelle situation interne du Venezuela.

Add comment

No se admiten ofensas, frases vulgares ni palabras obscenas.
Nos reservamos el derecho de no publicar los comentario que incumplan con las normas de este sitio


Security code
Refresh