Havane, vendredi 16 de novembre de 2018 08:31 am

Le festival du cinéma de Gibara : un nouvel éclat

Partager
Tamaño letra:

Le festival du cinéma de Gibara : un nouvel éclat La Havane, 5 juillet, (RHC).- Jorge Perugorria, l'acteur cubain le plus international à l'heure actuelle, a relevé le défi de diriger le festival du cinéma de Gibara, une ville de pêcheurs de la province d'Holguin qui s'ouvre maintenant au tourisme.

Jorge Perugorria a partagé avec notre correspondante à Holguin, ses réflexions sur ce festival qui en est à sa 24e édition.

«On m'a demandé d'assumer la direction du festival à un moment où ce festival s'éteignait. Le festival du cinéma pauvre qu'a créé le réalisateur cubain Humberto Solás, un festival qui a fait un travail merveilleux auprès de la communauté de Gibara s'est vu tout d'un coup privé de son directeur. Humberto Solás nous a quittés. Son neveu, Sergio Benvenuto, a pris la relève et puis, c'était le tour de Lester Hamlet, un autre réalisateur et plus tard, la direction d'Holguin a tenté d'assurer la poursuite du festival. Mais franchement, il a commencé à s'éteindre. »

Loin de s'éteindre, aujourd'hui le festival du cinéma de Gibara a un nouvel éclat. Une quarantaine de films sont inscrits au concours. D'importantes personnalités du cinéma dont l'acteur nord-américain naturalisé espagnol, Benicio del Toro et le réalisateur mexicain Demian Bichir ont fait le déplacement.

«Nous avions une très forte conscience de ce que Humberto Solas a créé. Un exemple clair de la manière dont l'art peut transformer une ville ou en tout cas exercer une influence dans les changements d'une ville. Cela m'a fait penser que je devais assumer cette responsabilité. La flamme que Humberto a allumée est vivante.»

Add comment

Security code
Refresh

Retrouvez-nous sur:

Publicité