Havane, mardi 18 de décembre de 2018 06:56 pm

De Sagua la Grande, une autre de ses exclusivités

Partager
Tamaño letra:

De Sagua la Grande, une autre de ses exclusivitésLa Havane, 8 nov (ACN) Quand en mai de cette année Sagua la Grande a été présentée au monde comme une nouvelle destination touristique, dans la géographie de Villa Clara, des éléments d'intérêt culturel ont visé à l'augmentation de ses attraits : elle a été nommée comme la ville des nouveautés et quelques jugements le confirment.

Et bien que ce territoire est apprécié pour avoir possédé le premier hôtel à Villa Clara, ou le premier casino chinois ou être un pionnier dans la tradition du rhum de la région centrale du pays, il y a quelque chose qui encore le distingue pour ses apports à la culture de la nation cubaine : la permanence du premier cabildo congo dans l'Île, le Kunalumbo ou de San Francisco d'Asis, comme il est aussi connu.
Fondé en 1809, ce cabildo congo constitue l'institution culturelle la plus antique de Sagua la Grande, qui a actuellement son siège sur la rue Betances, dans le quartier de Pueblo Nuevo.
On raconte qu'Inés Lorda a été l'esclave qui a donné le saint congo au cabildo et qu'elle l'a acheté avec les 59 onces d'or qu'elle avait économisées pour négocier sa liberté.
Il y a de signe que, en 1947, à son passage par Sagua la Grande, le spécialiste des racines historiques-culturelles afro-cubaines Don Fernando Ortiz a participé à la procession du Kunalumbo et a emporté le témoignage photographique de cette tradition avec plus de 200 ans d'histoire; un autre des motifs de connaitre Sagua et de se laisser porter par la magie des choses uniques.

Add comment

Security code
Refresh

Retrouvez-nous sur:

Publicité