Havane, lundi 15 de octobre de 2018 08:41 pm

Luis Posada Carriles l’assassin qui a endeuillé Cuba, est mort impuni

Partager
Tamaño letra:

Luis Posada Carriles l’assassin qui a endeuillé Cuba, est mort impuniL'assassin Luis Posada Carriles est mort. Les événements de l'accident d'avion de vendredi ont ravivé la douleur infinie qui avait submergé Cuba en 1976, à la différence que l'attentat de 1976, qui coûta la vie de 73 personnes innocentes, fut commandité par ce terroriste financé par la CIA. Ce personnage sordide est mort dans l'impunité la plus totale, en liberté et sous la protection des États-Unis.
Pour sa part, Cuba, dirigée par des hommes de bonne volonté, a su défendre son projet de justice sociale et de solidarité, en dépit des menaces terroristes, du spectre des attentats et des obstacles.
Une douleur sans fin. Photo: Archives

L'histoire du terrorisme contre Cuba ne relève pas d'un passé révolu, mais d'une continuité qui s'est prolongée sous de multiples formes jusqu'à nos jours. Les principaux auteurs de cette barbarie se sont promenés librement à travers le pays qui a glorifié et cautionné leurs actions, et leur a pardonné leurs crimes. Luis Posada Carriles est un symbole de cette politique sombre. Le commandant en chef Fidel Castro le qualifia, lui et Orlando Bosch, de « représentants les plus sinistres du terrorisme impérialiste contre notre peuple ».

Add comment

Security code
Refresh

Retrouvez-nous sur:

Publicité