Havane, mercredi 19 de juin de 2019 05:41 pm

La décision du Canada visant à réduire son personnel va dans le sens de ceux qui, aux Etats-Unis, se servent de ce sujet contre Cuba

Partager
Tamaño letra:

La décision du Canada visant à réduire son personnel va dans le sens de ceux qui, aux Etats-Unis, se servent de ce sujet contre CubaLa Havane, le 31 janvier (ACN). Le gouvernement du Canada a décidé de réduire son personnel à La Havane et de modifier les programmes d'échange, sous couvert de protéger son personnel diplomatique, qui a soi-disant été gêné par les incidents acoustiques dans la capitale cubaine.

L'ambassadrice cubaine au Canada, Josefina Vidal, a déclaré sur ce sujet dans une publication officielle sur le site du MINREX que : "ces actions n'aident pas à résoudre le problème ou à trouver des réponses aux symptômes de santé reportés par les diplomates et elles vont avoir des répercutions inévitables sur les relations à venir."
Elle a ajouté que cette décision est en désaccord avec le niveau, le statut et la présence du personnel diplomatique canadien dans les capitales des autres pays du monde, où ils ne profitent pas du même taux de sécurité, de tranquillité, de santé et d'accueil qu'à Cuba.
"Ce comportement va dans le sens de ceux qui, aux Etats-Unis, se servent de ce sujet contre Cuba".
"On sait que des individus à haute responsabilité dans la politique extérieure des Etats-Unis s'efforcent de provoquer un climat de tension bilatérale et de montrer que Cuba est une menace, a-t-elle souligné.
Elle a ajouté que "les décisions prises par le gouvernement du Canada nourrissent malheureusement les spéculations et sont en désaccord avec les échanges entretenues entres les deux gouvernements sur ce sujet".
Josefina Vidal a exprimé que "malgré la décision du gouvernement du Canada, Cuba continue son engagement visant à préserver de bonnes relations et à intensifier ses liens avec un pays auquel il est très uni par l'amitié et la coopération".

 

Add comment

Security code
Refresh