Havane, samedi 17 de août de 2019 08:32 am

La Havane a le taux de natalité le plus bas du pays.

Partager
Tamaño letra:

La Havane, le 26 Février ( ACN ) A partir de la caractérisation de la mortalité , de la fécondité , de la migration, de la main-d'œuvre et du processus de vieillissement, les chercheurs du Centre d'études démographiques (CEDEM) de l'Université de La Havane ont évalués la composition et la dynamique de la population de la capitale.

Selon le journal Granma, ainsi l'a expliqué Grisell Rodriguez Gomez, directeur adjoint de cette institution, lors de la célébration, hier, de l'atelier Cedem 44 pour leurs 44 ans de stratégie, projets et perspectives.
Les résultats de l'étude indiquent que cette province a le taux le plus bas de la fécondité dans le pays avec un nombre moyen d'enfants par femme de 1,39 en 2014 et de 0,67 dans le cas spécifique des femmes, cela signifie que chaque mère n'aura pas de fille pour les remplacer.
Selon l'âge, les Havanaises ont leurs enfants essentiellement entre 20 et 29 ans, tandis qu'environ 60 pour cent des naissances sont de mères en union, et 7 pour cent des célibataires.
En ce qui concerne la grossesse chez les adolescentes, le travail a montré que prédominent les grossesses non planifiées et non désirées, dus à une utilisation irrégulière et abusive des moyens de contraception.
Dr. Antonio Aja, directeur du Cedem, a expliqué que l'entité accorde une attention particulière à la formation des spécialistes dans cette discipline scientifique dans différents provinces.

Add comment

Security code
Refresh

Retrouvez-nous sur:

Publicité