All for Joomla The Word of Web Design
27
septembre samedi

Raúl Castro se prononce au Sommet de l'ONU

Raúl Castro se prononce au Sommet de l'ONULa Havane, 26 septembre (ACN) Le président cubain, Raúl Castro, dans son intervention au Sommet de l'ONU sur les Objectifs de Développement Durable 2015-2030, a dénoncé le fait que l'instabilité dans plusieurs régions du monde a ses racines dans le sous-développement dans lequel vivent deux tiers des habitants de la planète.

Raúl Castro a signalé que pour parvenir à un monde habitable, de paix et de concorde entre les nations, de démocratie, de justice sociale, de dignité et de respect des droits de l'Homme, il faut absolument prendre des engagements concrets en matière de développement et changer l'ordre économique international en vigueur.
Après avoir mis l'accent sur la nécessité d'une nouvelle architecture financière internationale et de plus de fonds d'aide au développement, Raúl Castro a signalé au Sommet de l'ONU sur les Objectifs de Développement Durable 2015-2030 , que l'on ne peut pas avancer comme prétexte le manque de ressources au moment où l'on destine 1,7 milliards de dollars par an aux dépenses militaires et que sans leur réduction, ni le développement ni une paix stable et durable ne seront possibles.
Dans une autre partie de son discours, Raúl Castro s'est référé au rétablissement de relations diplomatiques entre Cuba et les États-Unis et les changements que le président Barack Obama a annoncés dans la politique à l'égard de notre pays comme une avancée importante.
D'autre part, le blocus économique, commercial et financier contre Cuba qui cause des dommages et des privations au peuple cubain, persiste depuis plus d'un demi-siècle et il est le principal obstacle pour le développement économique de notre pays.
Cette politique est condamnée par 188 États membres des Nations Unies qui demandent d'y mettre fin.
Malgré tout, Cuba a atteint les objectifs de développement du millénaire et elle a apporté sa coopération à d'autres pays en développement dans plusieurs secteurs, ce que nous continuerons à faire dans la mesure de nos modestes possibilités.
Dans le cadre de son programme de travail très chargé, le président cubain s'est entretenu avec plusieurs de ses homologues dont ceux de la Chine Xi Jinping, du Venezuela, Nicolás Maduro et du Mozambique, Filipe Niusi, ainsi qu'avec le gouverneur de New York, Andrew Cuomo.
Au cours de l'entretien avec ce dernier, qui s'est tenu au siège de la Mission Permanente de Cuba à l'ONU, Raúl Castro a dialogué sur les avancées dans le processus de normalisation des liens avec les États-Unis depuis que nos deux pays ont décidé de rétablir leurs relations diplomatiques.
Le chef d'État cubain a également échangé des vues avec des congressistes étasuniens qui appuient le processus de rapprochement entre La Havane et Washington et parmi lesquels figurent le Sénateur Patrick Leahy et les représentants Barbara Lee, James Mac Govern, Gregory Miks, Nydia Velázquez, Charles Rangel et José Serrano.
Hier matin, le chef d'État cubain s'est rendu au siège de l'ONU pour écouter le discours du pape François à l'Assemblée Générale de l'ONU et participer à l'ouverture du Sommet ayant pour objectif d'approuver l'Agenda de Développement de l'après-2015.

Add comment

No se admiten ofensas, frases vulgares ni palabras obscenas.
Nos reservamos el derecho de no publicar los comentario que incumplan con las normas de este sitio


Security code
Refresh