All for Joomla The Word of Web Design
13
août jeudi

Cuba mettra en œuvre un plan national pour prévenir et combattre le virus Ebola

Cuba mettra en œuvre un plan national pour prévenir et combattre le virus Ebola

La Havane, Octobre 29 (ACN) Cuba mettra en œuvre un plan national de prévention et de lutte contre le virus Ebola, afin de renforcer les mesures sanitaires qui assurent la préparation visant à minimiser le risque d'introduction, transmission et les conséquences de l'épidémie.

Dr José Ángel Portal, premier vice-ministre du MINSAP, a souligné que le plan comprend un ensemble d'actions, en collaboration avec l'État-major national de la Défense civile et d'autres organismes du gouvernement et les secteurs sociaux.

Lors de la Réunion technique de Spécialistes pour la Prévention et la Lutte contre l'Ebola, Portal a annoncé la formation d'un groupe de travail chargé de surveiller et d'évaluer la situation nationale et internationale les 24 heures du jour.

Les principes généraux visent à assurer la protection de la frontière, au niveau des points d'entrée, dans le but de contenir son introduction à travers des contrôles rigoureux dans les aéroports, les ports et les marines, conformément au Règlement sanitaire international, a-t-il dit.

Parmi les mesures de santé se trouve l'augmentation des capacités de diagnostic à l'Institut de Médecine Tropicale Pedro Kouri (IPK) pour le traitement des échantillons de cas suspects de fièvres hémorragiques.

Le plan comprend également l'organisation des soins pour les différents niveaux du système, depuis l'état suspect, jusqu'à la conclusion de la surveillance épidémiologique, a-t-il dit.

Les institutions médicales pour les soins des cas à risque sont conditionnées et un Centre de Formation dans le IPK a été crée pour les processus de formation, qui comprennent le traitement et le contrôle de la maladie.

Il est également essentiel d'assurer des mesures de préparation pour la surveillance et la protection des diplomates, des collaborateurs et d'autres résidents cubains qui sont dans les pays où il existe le risque ou la transmission de la maladie, a-t-il dit.

Add comment

No se admiten ofensas, frases vulgares ni palabras obscenas.
Nos reservamos el derecho de no publicar los comentario que incumplan con las normas de este sitio


Security code
Refresh