All for Joomla The Word of Web Design
03
juin mercredi

Des parlementaires britanniques exigent la fin du blocus nord-américain pendant la pandé

La Havane, 15 avril (ACN) Un groupe de 56 parlementaires du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord a demandé Dominic Raab, Premier ministre par intérim, d’exiger la fin du blocus économique, commercial et financier des États-Unis contre Cuba pendant la pandémie du nouveau coronavirus.

Le député Grahame Morris, président du Groupe parlementaire de tous les partis liés à Cuba, a coordonné la lettre qui demande au gouvernement britannique de faire une déclaration publique et poser le problème directement avec ses homologues au gouvernement nord-américain, Cubaminrex publie.

La missive des députés britanniques cite des exemples de tout le monde où les gouvernements et les organisations internationales ont exigé l’autorisation pour l'entrée d'aide humanitaire à Cuba afin de combattre la COVID-19, par exemple Michelle Bachelet, haute-commissionnée des Nations unies pour les Droits de l'homme, qui a publiquement demandé que les sanctions à La Havane soient suspendues.

Les parlementaires reconnaissent aussi que malgré les difficultés que Cuba affronte, l'île a envoyé plus de 700 professionnels de la santé à 17 pays, comme l'Italie, l'Andorre, Sainte-Lucie et la Jamaïque, et a permis que la croisière britannique MS Braemar accoste pour que les passagers, y compris cinq malades avec coronavirus, puissent rentrer à la maison.

Grahame Morris a dit : "Le gouvernement cubain a offert désintéressément un refuge sûr aux passagers de la croisière britannique MS Braemar, en permettant d'accoster à La Havane quand beaucoup de pays ont refusé”.

Add comment

No se admiten ofensas, frases vulgares ni palabras obscenas.
Nos reservamos el derecho de no publicar los comentario que incumplan con las normas de este sitio


Security code
Refresh