All for Joomla The Word of Web Design
18
octobre lundi

Enrique Molina nous a quittés, son œuvre reste

Consterna la pérdida de un actor imprescindible para la cultura cubana como Enrique Molina, afirma canciller

Enrique Molina, l'un des artistes qui, avec ses personnages emblématiques de la scène cubaine, a remporté non seulement le Prix national de la télévision 2020, mais aussi ce qui compte le plus pour un créateur, les applaudissements du public qui l'a admiré et respecté, est décédé aux premières heures de vendredi de complications découlant de la COVID-19 et après avoir été admis sous les soins d'une équipe multidisciplinaire de personnel médical qui a fait tout ce qui était en son pouvoir pour lui sauver la vie, selon le portail Cubaescena.

Le Premier secrétaire du Comité central du Parti communiste et président de la République, Miguel Diaz-Canel Bermudez, a adressé ses plus sincères condoléances à sa famille, à ses proches et au peuple cubain.

« Triste aube pour Cuba avec la disparition d'un autre grand de notre culture : Enrique Molina, décédé à la suite de complications liés à la COVID19. Nos plus sincères condoléances à sa famille, à ses proches et au peuple cubain. L'œuvre du bien-aimé ‟Silvestre Cañizo” reste dans le cœur de chaque Cubain », a posté le chef de l'État.

À 78 ans, ce grand du panorama artistique cubain avait fait des incursions à la télévision, au cinéma, au théâtre et à la radio, où il avait construit une longue et solide carrière professionnelle.

Le Silvestre Cañiso de Tierra Brava, le Sixto de La cara oculta de la luna et ses nombreux autres personnages de séries télévisées cubaines, nous rappelleront toujours l'un de nos acteurs les plus remarquables, une figure qui avait fait irruption dans le monde de l'art dans les années 1960, par le biais du mouvement amateur, et finit par s’imposer à force de persévérance.

Le premier acteur Enrique Molina, prix Actuar pour l'œuvre de sa vie 2018 et titre honorifique de la 1ère édition du prix Enrique Almirante en 2015, excella sur la scène théâtrale avec des caractérisations telles que celle de Vladimir Ilich Lenin, dans El Carrillón del Kremlin ; tandis que dans le septième art, il s'était illustré dans des productions telles que El hombre de Maisinicú, Caravana, Un Paraíso bajo las Estrellas, Barrio Cuba, El cuerno de la abundancia, Contigo Pan y Cebolla et Esther en alguna parte, entre autres.

Le ministère de la Culture, le Conseil national des arts du spectacle et l'agence des arts du spectacle Actuar, ont exprimé leurs condoléances à la suite du décès de celui qui avait été honoré du prix du meilleur acteur étranger au Festival du Coq d'or et des Cent fleurs en Chine en 2014 et 2016, et qui avait été nommé artiste émérite de l'Institut cubain de radio et de télévision (ICRT) dans son pays natal.

La perte d’Enrique Molina, qui s'apprêtait à tourner un nouveau feuilleton, laisse un grand vide dans la culture cubaine.