All for Joomla The Word of Web Design
28
septembre lundi

Les États-Unis sont isolés de la communauté internationale à cause du blocus contre Cuba


La Havane, 23 juin (ACN) La communauté internationale a appuyé, encore une fois, la résolution présentée par Cuba à l’Assemblée générale des Nations Unies sur la nécessité de lever le blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis, avec un total de 184 voix pour.

La nation nord-américaine a été isolée dans ses efforts pour ignorer les raisons expliquées par la plus grande Île des Antilles, ainsi que les préjudices causés par sa politique unilatérale contre la nation caribéenne.

Israël a accompagné la position américaine et trois pays se sont abstenus : la Colombie, l’Ukraine et les Émirats arabes unis.

Le rapport présenté ce mercredi matin par Bruno Rodriguez Parrilla, ministre des Relations extérieures de Cuba, analyse essentiellement d’avril à décembre 2020, une période pendant laquelle le blocus, intensifié dans le contexte de la pandémie, a été au centre de la politique du Gouvernement des États-Unis contre Cuba.

Rodriguez Parrilla a expliqué que d’avril 2019 à décembre 2020, le blocus a causé des pertes de 9,157 milliards de dollars à prix courants, 436 millions de dommages en moyenne tous les mois.

L’impact psychologique de telles affectations dans le contexte de la COVID-19 dépasse de loin n’importe quel chiffre, le Chancelier a déclaré.
Il a affirmé que d’avril à décembre 2020, le Gouvernement américain a délibérément entravé l’importation des intrants nécessaires pour faire face à la COVID-19.

Depuis 1992, Cuba présente à l’ONU une résolution sur la nécessité de mettre fin au blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis, demande qui reçoit chaque année un soutien international fort.